Du proche au lointain: les horizons prothétiques contemporains

Horaires :

9h00 – 19h15

Lieu:

Journée organisée en partenariat avec le Musée des Confluences de Lyon

Musée des Confluences
Petit auditorium
86 Quai Perrache
69002 Lyon

Résumé

Les progrès exponentiels de la (bio)technologie et la profusion croissante de prothèses dans le quotidien de nombre d’individus nous engagent à une réflexion complexe et en constant renouvellement sur le rapport Homme/Technique. Ce séminaire « Corps et prothèses » s’inscrit dans ce cadre analytique contemporain et propose d’étudier et d’ouvrir des fenêtres de discussion sur la multiplicité des dispositifs prothétiques en se focalisant sur les expériences subjectives des personnes dites « prothésées ».

L’enjeu de cette journée sera tout autant d’envisager les usages thérapeutiques et palliatifs des technologies d’assistance au corps appliqués à des situations concrètes de handicap que d’interroger, au travers de nouveaux usages de multiples prothèses, le champ métaphorique que déploient les imaginaires prothétiques contemporains. Ainsi, quels sont les retentissements des usages des prothèses sur les corps et dans les vécus quotidiens et singuliers des personnes (en situation de handicap ou non) ? Quels impacts sur leurs rapports à leurs environnements proches et dans les interactions sociales qui en découlent ? Quelles normes corporelles se dessinent entre les dispositifs prothétiques à finalité thérapeutique et ré-adaptative et ceux, croissants, s’immisçant dans les expériences quotidiennes des individus ? Pour tracer quelles frontières et limites ?

Notre démarche consistera à réinterroger spécifiquement la diversité des prothèses et des expériences subjectives qui en découlent à partir d’une approche multiscalaire. Les six communications qui composeront cette journée nous amèneront donc à étudier, au travers de regards complémentaires, les dispositifs prothétiques en partant du plus proche (personnes paraplégiques/fauteuils et domotique, personnes non-voyantes/chien comme « prothèse » organique, personnes amputées/prothèses de membres) au lointain (robots de télé-présence ; poupées sexuelles ; drones à finalité militaire…).

Enfin, nous inscrirons résolument cette journée dans le prolongement d’un lien entre événement scientifique et contexte muséal en invitant chacun des intervenants à accompagner sa présentation d’un objet ou d’un extrait audiovisuel qu’il jugera pertinent.

Programme

Accueil (9h00 – 9h30)


Présentation du cycle de séminaire / Introduction générale de la journée

Valentine Gourinat (DynamE – Université de Strasbourg, Evelyne Lasserre (MCF – Université Claude Bernard Lyon 1), Axel Guïoux (EVS – Université Lumière Lyon 2)
SESSION « Au-delà du handicap ? » (9h55 - 12h30) 

Modérateur: Axel Guioux (EVS – Université Lumière Lyon 2) & Paul-Fabien Groud (LADEC – Université Lumière Lyon 2 / S2HEP – Université Claude Bernard Lyon 1)

« En situation de handicap, déployer une meilleure maitrise de sa vie et de ses relations : de l’art d’articuler potentiel corporel, habitat, domotique, aides techniques et aides humaines »

Eve Gardien, MCF en Sociologie (ESO (UMR 6590), Université Rennes 2)

« Une femme et une chienne : de la relation prothétique à l’expérience esthétique »

Anaïs Choulet, Doctorante en philosophie (EVS (UMR 5600), Université Lumière Lyon 2 / Université Jean Moulin Lyon 3)

« La prothèse : remplacer ou supplanter ? »

JC Sheitan (Tatoueur) / Gonzal (Artiste)

Pause déjeuner (12h30 – 14h15)


SESSION « Robots, Eros et Thanatos » (14h15 - 17h00)

Modératrice: Axel Guioux (EVS – Université Lumière Lyon 2) & Evelyne Lasserre (EVS – Université Lumière Lyon 2) & Paul-Fabien Groud (LADEC – Université Lumière Lyon 2 / S2HEP – Université Claude Bernard Lyon 1)

Introduction à la deuxième partie de la journée

Axel Guïoux & Evelyne Lasserre

« D’un corps à l’autre ou la capacité d’être soi dans un robot »

Dorothée Furnon – Doctorante en Sciences de l’Education (ECP (EA 4571) – Université Lumière Lyon 2.)

«Love doll au Japon : une prothèse de couple pour célibataire ? »

Agnès Giard – Anthropologue (Chercheuse rattachée au laboratoire Sophiapol (EA3932), Université Paris Nanterre)

« Le drone est-il un robot ? Guerre à distance, corps et technique« 

Caroline Moricot – MCF en Sociologie (CETCOPRA (EA 2483), Université Paris 1)