Prothèse(s) ou pas

Horaires :

9h00 – 19h15

Lieu:

Salle 216, Centre Panthéon

Paris 1 Panthéon-Sorbonne

12 place du Panthéon, 75005 Paris

Résumé

La journée « Prothèse ou pas ? » se propose d’étudier la question du désir et, en miroir, celle du refus de la prothèse, qu’elle soit esthétique, fonctionnelle, naturelle ou artificielle. L’objectif de la journée sera d’explorer donc les raisons et motivations multiples et complexes de ce(s) choix en se focalisant sur plusieurs cas concrets d’aides techniques (fauteuils roulants, prothèses) et des prothèses médicales (prothèse du sein, par exemple).

La perspective est donc celle de la personne et de l’image du corps et de l’identité que la prothèse contribue à construire, soit par sa présence que par son absence choisies ou subies. La problématique de la journée croise celle d’autres pratiques de modification du corps telles la chirurgie esthétique et de réparation ou les pratiques artistiques qui participent au processus individuels et aussi socialement déterminés de « donner sens » à son propre corps. Le choix d’une prothèse ou aide technique sera également replacé dans le contexte de l’accessibilité, en effet les facteurs environnementaux sont des contraintes puissantes qui peuvent imposer aux personnes de s’adapter en s’équipant de prothèse. Ces facteurs seront discutés en s’appuyant sur le modèle social du handicap.

Les questions du manque d’accès aux aides techniques, du refus lié à la difficulté technique ou au manque d’efficacité du matériel, du refus (ou du choix) lié à la pression normative ou à la stigmatisation associée, de l’image de soi et de la construction de l’identité, les questions de l’intermittence de l’utilisation, des alternatives à l’appareillage, des contraintes de l’environnement, ou de la gestion institutionnelle et médicale du refus seront ainsi évoquées tout au long de cette journée qui fera intervenir technologues, médecins, associations et usagers.

Programme

Accueil (8h45 – 9h00)


SESSION "Histoires de prothèses. Logiques d’usages, d’abandon, d’intermittence" (9h00 - 12h15) 

Modérateur: Paul-Fabien Groud, (anthropologue, Université de Lyon)

Introduction

Nathanaël Jarrassé, Chercheur en robotique , ISIR, Sorbonne Université:

« Une histoire de prothèse »

Nicolas Bontemps , assistant systèmes et techniques audiovisuelles et multimédia, CNRS, LESC

« Vivre avec une prothèse de membre : des logiques contraires aux stratégies complexes »

Valentine Gourinat , sociologue, Université de Strasbourg

« Le rôle d’une association de patients dans le choix d’un appareillage »

ADEPA – Association de Défense et d’Etude des Personnes Amputés

« Prothèse ou pas : Le point de vue de l’Orthoprothésiste » »

Thierry Vandermeersch, orthoprothésiste, LPO D’Alembert, Paris

Pause déjeuner (12h15 – 13h45)


SESSION « Aides techniques, accessibilité et usages » (13h45 - 15h45)

Modératrice: Éve Gardien, (sociologue, Université de Rennes)

« Prothèses et aides techniques, médiation entre le corps et l’environnement  »

Agnès Roby-Brami , DR2 INSERM , (ISIR, Sorbonne Université)

« Choisir son fauteuil. Logiques d’usage et de choix »

Etienne Moullet, doctorant, (ISIR, Sorbonne Université)

« L’appropriation du fauteuil roulant par l’usager : une construction singulière »

Véronique Peron, Formatrice égotherapie, (IFPEK, Rennes)

Pause (15h45 – 16h00)


SESSION «  Images du corps, identités, singularités » (16h00 - 19h15)

Modératrice: Marina Maestrutti, (sociologue, Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Introduction

Marina Maestrutti

« L’art pour apprivoiser ce nouveau corps  »

Annick Parent et Sandrine Pignoux , (responsables de l’association « Les amazones s’exposent »)

« Quand la prothèse fait mal »

Benoît Walther , compositeur, membre de l’association ASSEDEA, association de soutien actif aux familles d’enfants nés avec une malformation de membres)

« Corps mutilé : faut-il reconstruire le corps objet ou le corps imaginé ? Les interrogations du chirurgien plasticien  »

Patrick Knipper, chirurgien plastique, reconstructrice et esthétique